Notre fonctionnement

FORMÉO, organisme de formation professionnelle continue créé en 2005, situé en Occitanie dont le siège social se trouve à Portet sur Garonne propose des formations sur le Grand Sud-Ouest en intra ou en inter ; aussi bien pour les salariés des entreprises privées que pour les agents des administrations. Nous sommes spécialisés dans le management d’équipes et de projets, les ressources humaines, le développement personnel, les transmissions de savoirs, la communication interpersonnelle, les techniques de vente, la négociation commerciale, les centres d’appels, le secrétariat, la comptabilité et la grande distribution, le handicap et l’interculturalité. 
Pour chacun de vos besoins de formation nous vous proposons un service personnalisé qui correspondra au cahier des charges de votre plan de formation.

 

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

 

Le diagnostic formation de votre entreprise

Nous attachons un soin particulier à ce diagnostic :

C’est la partie essentielle de l’action de formation : elle débute le cahier des charges qui décide de toute la suite ; et d’abord de la pertinence de mettre en œuvre une telle action de formation

Voici comment nous procédons : nous déterminons avec vous :

  • quelle est l’origine de votre besoin de formation : dysfonctionnement, réorganisation, scénario évolutif métier, lancement produit, modification procédure, adaptation….
  • quels sont les effets que vous en attendez : description du résultat final en scénario optimal, description de comportements à valeur ajoutée…
  • quels sont les indicateurs qui nous diront que l’action a été profitable : indicateurs quantitatifs, qualitatifs, d’image, comportementaux, de présence, de satisfaction…
  • qu’est ce qui peut nous aider à réussir : facteurs internes (mobilisation, relais d’opinion, autorité…) et facteurs externes (lois, règlements, concurrence…)
  • qu’est ce qui peut nous empêcher de réussir : difficulté, longueur, mobilisation, priorités…

Cette étape est déterminante pour la réussite de l’action de formation, nous nous engageons à la réaliser minutieusement et à respecter scrupuleusement vos besoins et demandes.

Règles de base de l’animation d’une formation

  1. Le formateur (qui est aussi parfois une formatrice mais nous mettrons toujours le nom au masculin) commence toujours sa journée de formation en évoquant et en permettant aux apprenants de partager les objectifs pédagogiques de chacune des séquences.
  1. Le temps de parole des apprenants est plus important que celui du formateur.
  1. Le formateur réalise toujours des synthèses partielles de chaque séquence et au moins une fois à chaque heure
  1. Un exercice, un questionnaire, un jeu permettent, au fur et à mesure, de valider les apports théoriques
  1. Le formateur montre comment les apports de la formation pourront être exploités concrètement par les apprenants après la formation
  1. Il n’y a jamais de polémique entre les apprenants ou avec le formateur qui régule en permanence les échanges.
  1. Les supports projetés, lus ou écrits sont assez variés pour illustrer les apports pédagogiques.
  1. Il y a plus d’exercice d’appropriation que de temps consacré aux apports théoriques
  1.  Personne, parmi les apprenants, n’est resté à l’écart de la formation, le formateur a fait participer tout le monde
  1. Toutes les questions posées par les participants ont été reformulées par le formateur afin de s’assurer que la question et la réponse ont bien profité à l’ensemble du groupe

 

 Nos modalités pédagogiques

Nos formations sont conçues pour les apprenants.

Notre souhait : que les participants s’approprient le contenu de la formation et qu’ils aient les outils nécessaires pour mettre en application les connaissances acquises.

Nous  y sommes particulièrement vigilants avant la session, mais aussi pendant et après celle-ci.

Nous vous proposons ci-dessous 9 modalités pédagogiques que nous mixons pour une meilleure acquisition des connaissances et une implication des participants sur toute la durée de la session.

Stage présentiel

Le stage présentiel, c’est le modèle scolaire : un formateur qui sait et affirme, qui transmet un savoir. Des participants, dans une salle, qui écoutent, acceptent, contestent, discutent, s’approprient.

Pour nous, le stage en présentiel doit rester une modalité privilégiée, à condition de la mixer à d’autres modalités. Il présente l’avantage d’être un lieu d’échanges, d’intégration, de coordination.

Enseignement programmé

L’enseignement programmé consiste à passer un court contenu, à le valider immédiatement pour pouvoir passer au contenu ou à l’item suivant, dans un ordre et selon une progression pédagogique prédéterminée. Exemple d’un livre qu’on ouvre à la première page et qui comprend déjà un exercice en fin de cette page. Si la réponse est bonne, on passe à la page 28, si elle est mauvaise, on a un apport de rattrapage avec un nouvel exercice en page 108. Impossible de picorer…On reviendra ensuite, selon la construction de ce livre, en page 17, etc.

L’enseignement programmé, c’est un parcours obligatoire, validé en permanence. A l’image du fil conducteur du module où l’animateur de formation doit s’adapter et contrôler en permanence les acquis.

Formation action

Il y a, dans la formation action, une part d’opérationnalité. Une formation action consiste, non seulement à fournir des apports théoriques puis méthodologiques mais également à produire, ensemble, un résultat opérationnel.

La formation action produit bien les livrables prévus et la motivation ainsi que l’implication des apprenants reste très forte tout au long du parcours pédagogique. En fait, cette formation action nécessite de trouver des indicateurs de succès et des applications concrètes.

Recherche documentaire

Le formateur n’est pas seul à détenir le savoir. Il guide donc les participants vers des lectures et des ouvrages pour qu’ils approfondissent les thématiques abordées en session de formation.

Jeux de rôles

C’est une modalité opérationnelle au cours de laquelle on reconstitue des situations professionnelles les plus proches de la réalité.

Le résultat d’une formation est d’autant plus performant que l’apprentissage aura été proche de la situation professionnelle. On pourra ainsi transformer les apports en compétences réelles, le plus vite possible. Une formation à l’entretien professionnel, par exemple, doit comprendre 80% de pratique, de jeux de rôles.

Ateliers d’échanges de bonnes pratiques

Ils sont le complément indispensable, en aval de la formation. Ces ateliers, à condition d’être cadrés (y compris par des tuteurs internes) permettent de maintenir la motivation des opérations de formation, de s’assurer que la mise en œuvre a bien commencé. Un atelier d’échanges de bonnes pratiques, ça n’est pas une aimable discussion autour d’un sujet de formation ; c’est la reprise des objectifs pédagogiques, des indicateurs de succès, c’est l’inventaire des freins à la mise en œuvre. Cet atelier permet d’échanger aussi sur les succès et faire progresser les moins en avance. Une formation d’envergure qui n’est pas suivie de tels ateliers, c’est l’assurance de payer trois fois trop cher ou d’obtenir trois fois moins de résultats.

Observation en double

Elle ressemble à la formation sur le tas, avec cette différence essentielle qu’elle doit être cadrée comme un programme de formation. On doit, comme pour une autre modalité, se poser les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que l’apprenant doit être capable de faire, à l’issue de la période d’observation en double ?
  • Quels indicateurs de performance permettront de s’assurer que ces objectifs sont atteints ?
  • Quelle est, dans le temps, la progression pédagogique et les objectifs intermédiaires de cette action ?
  • Le tuteur a-t-il la double compétence technique et pédagogique pour mener à bien cette action de formation ?

L’observation en double peut faire partie intégrante de tous les parcours d’apprentissage et comporte une part importante de « situations épreuves », provoquées par le tuteur et/ou le formateur, en sécurité, sans mettre en difficulté l’apprenant.

Jeu pédagogique

Le jeu, ça n’est pas sérieux ! C’est vrai, et c’est la raison pour laquelle il est aussi performant en termes d’atteinte des objectifs pédagogiques. Le jeu assure une grande participation, une mobilisation importante à cause des émotions qu’il procure. Le jeu est soit une modalité à part entière pour des séquences courtes sur un sujet limité, par exemple :

  • Nouvelle procédure
  • Sensibilisation
  • Remotivation
  • Lancement d’un nouveau produit ou service

Mais le plus souvent, nous l’intégrons dans un parcours pédagogique, soit comme pré requis pour comprendre les enjeux d’une formation, soit comme exercice pratique un peu déconnecté de la réalité pour ne pas agresser  les apprenants.


Nos formations sont conçues pour les apprenants.

Notre souhait : que les participants s’approprient le contenu de la formation et qu’ils aient les outils nécessaires pour mettre en application les connaissances acquises.

Nous  y sommes particulièrement vigilants avant la session, mais aussi pendant et après celle-ci.

(Source : « Optimiser la fonction formation » d’Alain Frédéric Fernandez aux éditions d’organisation Eyrolles)


  Une offre souple et réactive

Vous trouverez dans notre catalogue et sur chaque programme de formation sur ce site, nos dates de sessions.

Lieu des interventions
  •  Dans nos locaux à Toulouse ou à Muret
  • Dans vos locaux ou proche de votre entreprise essentiellement dans le Grand Sud Ouest de la France Métropolitaine.
Programmes
  • Au choix dans notre catalogue
  • Adaptés à votre demande : en terme de durée, de méthode pédagogique, de résultats à atteindre…
Thèmes de formation
  • Nous sommes en permanence à votre écoute ; nous faisons donc évoluer nos contenus et programmes en fonction des avancées technologiques, de votre environnement, de vos besoins, des lois : interrogez-nous !
Nombre de stagiaires
  • En Inter : groupe de 8 participants maximum
  • En Intra : à déterminer ensemble
Formateurs
  • Ils sont tous, à la fois, conseillers techniques, experts dans leurs domaines d’intervention, et pédagogues
Dates
  • Nos dates de sessions ne sont pas immuables : nous nous adaptons à vos besoins
Nos horaires
  • Les horaires classiques sont : de 9h à 12h et de 13h30 à 17H30
  • Les horaires « hors temps de travail » sont aménagés suivant vos emplois du temps : le soir, le week end, sur vos RTT ou congés.
  •  Bien entendu, une pause par demie journée vous sera proposée (avec jus d’orange, cafés, biscuits…) ainsi qu’une pause repas (nos tarifs ne tiennent pas compte de la prise en charge des repas).

Un accompagnement post formation individuel et via les TIC

Nous restons en contact avec les participants après la session de formation.

Une fois la session terminée, et au retour en entreprise, les participants ont parfois des difficultés à mettre en application leurs nouvelles connaissances :

  • Ils pourront contacter leur formateur par mail ou par téléphone : celui-ci s’engageant à répondre aux questions des participants
  • Nous positionnerons ensemble un rendez vous pour mettre en place un atelier d’échanges de pratiques* (voir nos modalités pédagogiques) permettant aux participants de faire le point sur leurs pratiques et les freins éventuels en situation.

 

Une aide à la mise en œuvre en situation de travail

A la fin de la session, le participant :

– conçoit son « contrat de progrès » pour visualiser ce qu’il va mettre en place et comment il le met en œuvre

– il aura également reçu des conseils pratiques et personnalisés par le formateur qui lui permettent de mettre en application ses nouvelles connaissances dès son retour en situation de travail.

Nous programmerons également un RDV qui, un mois après la réalisation de la formation, permettra au participant et au formateur de faire le point sur les réalisations et les freins. Le formateur donnera de nouveaux conseils pour accélérer l’acquisition des compétences.

L’évaluation des prestations

Dans notre diagnostic formation*, nous aurons décidé ensemble des objectifs opérationnels à atteindre : ces indicateurs qui permettent de mesurer quantitativement et/ou qualitativement le taux de satisfaction, l’application des connaissances et le retour sur investissement. Nous réaliserons donc cette évaluation « à froid » ; environ un mois après la fin de la session de formation.

Nos évaluations font toujours l’objet

  1. De communication : nous vous informons des résultats et du ressenti des stagiaires
  2. D’actions correctives : nous nous engageons à revoir notre prestation avec vous au cas où plusieurs stagiaires seraient mécontents de l’action de formation.

Et nous vous proposerons une suite à l’action de formation, en fonction de l’atteinte des objectifs opérationnels préalablement fixés, et du désir des participants.

Nos formations seront également évaluées « à chaud » par les participants sur :

  1. L’atteinte des objectifs
  2. L’adéquation aux besoins
  3. Les conditions matérielles
  4. Les impressions sur l’animateur

La validation finale de l’action de formation ou du parcours

Nous pourrons, si vous le souhaitez, valider votre action de formation ou celle de vos collaborateurs, en fonction des besoins suivants :

  1. Vérification du niveau d’acquisition
  2. Sélection pour la suite ou les options de la formation
  3. Fin de période de professionnalisation
  4. Evaluation positive ou négative de fin de stage

Cette validation se fera sous forme :

  1. D’entretien
  2. D’exercices de mémorisation
  3. D’exercices de jeux de rôles
  4. De quiz
  5. Suivant les indicateurs prédéterminés

L’aménagement des plages horaires pour favoriser la formation
hors temps de travail

Quel est le statut de la formation en dehors du temps de travail et quelle est son interprétation raisonnable, c’est-à-dire gagnant/gagnant ?

Selon les termes de l’ ANI (Accord National Interprofessionnel) du 20 septembre 2003 repris dans la loi du 4 mai 2004 et la réforme de novembre 2009, les actions de formation s’inscrivent dans le cadre du plan de formation suivant 2 catégories :

Tout d’abord, la formation HTT (hors temps de travail) ne concerne que la catégorie 2 du plan de formation. C’est-à-dire toutes les formations qui concernent votre montée en compétences. Elle est limitée à 80 heures par an et par salarié.

La formation pour la catégorie 2 (évolution et maintien dans l’emploi), si elle déborde du temps de travail, s’appelle « Dépassement horaire », elle est rémunérée au salaire normal et elle est soumise à charges sociales, tout en étant limités à 50 heures par an. La formation de catégorie 1 (adaptation à l’emploi) si elle déborde du temps de travail, s’appelle « heures supplémentaires », elle fait l’objet d’un salaire majoré et se limite au quota annuel d’heures supplémentaires (que ce soit de la production ou de la formation, tout confondu)

Nous pouvons donc animer nos sessions de formations pour toutes les formations qui s’inscrivent dans la catégorie 2, en aménageant nos horaires ; en fonction de vos disponibilités : le soir, le week end, pendant les vacances scolaires ou vos RTT.

Contactez-nous !